Urologie

Nos Services:

*Cancer de la prostate 

     *Hypertrophie bénigne (adénome) de la prostate 

*Chirurgie du rein

*Résection sous fluorescence pour les tumeurs de la vessie 

*Calculs urinaires 

*Incontinence urinaire 

Cancer de la prostate

La prostatectomie totale (ablation de la prostate) est un traitement possible du cancer de la prostate lorsqu’il est potentiellement agressif mais pas encore avancé (tumeur localisée à la glande prostatique). Une prostatectomie totale n’est pas justifiée pour les micro-tumeurs débutantes et non agressives, qui relèvent plutôt de traitements alternatifs mini-invasifs voire d’une simple surveillance. La prostatectomie peut se faire par voie ouverte ou par coelioscopie. La coelioscopie peut être réalisée sans ou avec assistance par le robot chirurgical (Vinci Xi) .

La curiethérapie est une alternative à la prostatectomie pour les cancers peu agressifs. Cette intervention consiste à implanter des grains radioactifs dans la prostate, qui vont réaliser une irradiation  » interne « . Elle est moins invasive que la prostatectomie car elle induit moins de séquelles urinaires et sexuelles.

Dans le cadre de la recherche clinique, nous pouvons proposer un traitement focal par laser ou par micro-ondes dans certaines formes très localisées de cancer prostatique. Cette nouvelle procédure consiste à traiter seulement une partie de la prostate, et non pas la totalité de la glande. Il s’agit d’induire une nécrose à l’endroit précis où a été détecté le foyer cancéreux.

Hypertrophie bénigne (adénome) de la prostate :

Le traitement endoscopique de l’adénome prostatique peut se faire par une technique de résection classique, par résection bipolaire, par vaporisation ou par énucléation au laser Holmium (technique Holep).

L’utilisation du laser Holmium permet de traiter par voie endoscopique les hypertrophies prostatiques de tous volumes. Dans notre service, aucune intervention par voie ouverte n’est réalisée pour un adénome de la prostate.

Chirurgie du Rein:

Le chirurgien fait 1 incision de 10 à 20 cm sur le côté et retire une partie de votre rein ou le rein au complet. Le retrait d’un rein est appelé néphrectomie. Cette opération se fait sous anesthésie générale. Ce guide explique les 2 types de chirurgie : la néphrectomie partielle et la néphrectomie radicale.

Résection sous fluorescence pour les tumeurs de la vessie :

Il existe un nouveau procédé pour améliorer la détection en endoscopie de certaines tumeurs de vessie. Ce procédé s’applique surtout aux tumeurs récidivantes et aux tumeurs planes difficiles à visualiser. Il s’agit d’instiller avant la cystoscopie un produit qui rend les tumeurs fluorescentes. Certaines études ont montré que cette technique améliorait la détection des tumeurs et permettait une exérèse plus complète.

Calculs Urinaires :

Tous les traitements modernes des calculs urinaires sont disponibles dans notre service. En fonction de la taille, de la localisation et de la composition des calculs, nous pouvons utiliser la lithotriptie extra-corporelle, l’urétéroscopie, la rénoscopie souple avec destruction au laser des calculs, ou la chirurgie percutanée.

Incontinence Urinaire :

Chez la femme, l’incontinence urinaire d’effort est souvent traitée par bandelette sous-urétrale. Lorsque les fuites surviennent en dehors des efforts, avec des impériosités (vessie hyperactive), il est parfois nécessaire de faire des injections endovésicales de toxine botulinique ou une neuro-modulation sacrée. Cette dernière option consiste à mettre en place une électrode au contact du nerf qui régule l’activité de contraction de la vessie. Chez l’homme, l’incontinence modérée peut être traitée par bandelette sous-urétrale ou ballonnets péri-urétraux. En dernier recours, l’incontinence sévère nécessite la mise en place d’un sphincter urinaire artificiel.

A Votre Service